lundi 11 août 2008

Un peu de SéRiEuX?

Un petit truc auquel j'ai pensé.... Un machin pour lequel faudrait un peu de gens motivés en fait (des coderz hein, les autres, crevez).

Alors voila, je pense qu'il est possible de monter un réseau warez pratiquement indétectable et cela assez simplement :]

Le principe :p :

- Chaque fichier proposé est chiffré dans son intégralité.
- Le fichier chiffré est splité en une multitude de petits fichiers (disons que 50 pour un fichier de 700 Mo saybien).
- On génère des noms de fichiers aléatoires pour ces fichiers.
- Les fichiers sont répartis sur une multitude de serveurs Web et FTP, l'adresse de chaque fragment est consignée en base de données et un fichier rassemblant des informations importantes est généré (adresse de chaque fragment, nombre de fragments, checksum...).
- Ce fichier est stocké sur un serveur Web et indexé par un moteur de recherche.

Dans la pratique, comment on leech? :D

Il faudra tout d'abord être inscrit (clef de chiffrement oblige). Et la j'ai fait un schéma pour expliquer la suite!!! (Je me dématérialise complètement devant la toute puissance de MS Viso)



Alors...

1 - Le client récupère le fichier via l'interface Web
2 - Le fichier est ouvert par un exécutable (fourni sur le site Web)
3 - Cet exécutable va vérifier la disponibilité des fragments et leurs adresses
4 - Le programme récupère ensuite la liste des adresses des fragments et met à jour le fichier de départ sur le serveur Web, si nécessaire.
5 - Le programme télécharge chaque fragment du fichier.
6 - Les fragments sont rassemblés et déchiffrés.

[...] A suivre :]

2 commentaires:

Jeff a dit…

Intéressant, mais ...
Si le serveur web ou la BDD tombe en panne ? Ya plus rien :-/


Au niveau des serveurs avec les données. Si les données sont dupliqués sur plusieurs serveur, il y a une certaine 'tolérance de panne', par contre ça démultiplie la bande passante et le nombres de serveur nécessaire.

Et puis, une fois 'dans' le réseau, récupérer l'adresse d'un serveur est facile et donc foutre tout en l'air est aisé pour un cracker (ou les autorités d'ailleurs ).

Finalement le vrai problème dans ce genre " d'activités " c'est contrôler les intentions des gens qui y rentrent, et ça à grande échelle c'est impossible, encore plus sur internet.

Néanmoins l'idée est intéressante, et il ne faudrait pas oublier de crypter les bouts de fichiers, histoire qu'on ne remarque pas tout de suite que l'on vient de tomber sur un bout de film par exemple.


Mais coder un truc pareil ça pourrait être intéressant mine de rien !

5m0k3 a dit…

Soit tu lis en diagonale, soit tu aime poster des commentaires useless?

Évidemment ce système implique une réplication et un chiffrement, ce qui est stipulé dans le billet...